Augmentation des tarifs 2021

Hausse des tarifs de l’énergie, on vous explique tout

Cela ne vous a pas échappé, les prix de l’énergie ont récemment considérablement augmenté et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

Pour mieux comprendre ce phénomène, on détaille pour vous les causes et les conséquences de cette hausse des prix sans précédent.

Pourquoi les prix de l’énergie augmentent ?

 

Il y a cinq raisons principales à cette augmentation :

  • La forte reprise économique post crise sanitaire a fait exploser la demande sur le gaz et le charbon, en particulier en Asie, où la demande croît de plus en plus.
  • Des tensions géopolitiques entre l’Union européenne et la Russie (premier fournisseur de gaz de l’Europe) et la mise en place retardée du gazoduc Nordstream 2 qui relie la Russie et l’Europe ont également alimenté les augmentations.
  • Les stocks européens de gaz sont bas pour la période actuelle, qui précède la saison de chauffe. Les fournisseurs sont exposés, sans stock de sécurité pour l’hiver qui arrive, ce qui alimente les craintes et fait grimper les prix.
  • Les prix des quotas CO2 sont passés du simple au double ; polluer en émettant du CO2 coûte alors plus cher. Comme la combustion du gaz émet beaucoup de CO2, cela a tiré les prix de l’énergie vers le haut.
  • Des épisodes de très faible intensité des vents en mer du Nord ont mis à l’arrêt une importante partie de la production éolienne. Cela a nécessité la sollicitation des centrales au charbon et au gaz et donc les prix ont augmenté. C’est le principe du coût marginal explicité plus bas.

 

Comment le prix du gaz influence-t-il autant les prix de l’électricité en France ?

 

Bien que la France dispose d’un mix électrique fortement décarboné, les centrales à gaz ou charbon restent des unités de production encore indispensables.

Pour comprendre l’implication de ces unités dans la hausse des prix, il faut s’intéresser aux règles de marché qui imposent la vente de l’énergie au coût marginal. En bref, cela signifie que les prix dépendent du coût nécessaire à la mise en route de la toute dernière centrale appelée en renfort pour répondre aux pics de demandes sur le réseau électrique.
En l’occurrence, sur le marché européen actuellement, les dernières centrales appelées pour répondre à ces pics sont les centrales à gaz ou au charbon.

Ainsi, le prix de l’électricité est influencé par l’augmentation du prix du gaz et du charbon car les centrales de gaz et de charbon ont été sollicitées plus tôt que prévu.

Merit order

Schéma simplifié des moyens de production classés par coût de production marginal croissant : en abscisse, la puissance disponible et en ordonnée le coût marginal – Source ENGIE

Quand doit-on s’attendre à voir le montant de sa facture augmenter ?

 

En France, la plupart des offres sont indexées sur les taux réglementés (TRV).
Ces taux sont revus 2 fois par an (en février et en août) selon une règle de calcul basée—entre autres—sur les évolutions des prix de marché lors des deux dernières années. Il y a donc un décalage, un effet d’amortisseur qui fait que l’augmentation n’est pas répercutée directement.
Ainsi, la hausse actuelle et future des prix se fera vraisemblablement ressentir dès l’hiver prochain.

D’autre part, pour les offres dont la tarification dépend des prix de marché, l’impact de la hausse des prix de l’énergie se fait déjà ressentir.

 

Pourquoi les prix risquent-ils de continuer à augmenter ?

 

Premièrement, le contexte géopolitique est encore incertain : la mise en service du gazoduc Nordstream 2 n’est pas prévue avant 2022. D’autant que cette mise en service doit être approuvée par la Commission européenne et le régulateur allemand et que ce processus de validation à plusieurs étapes peut prendre plusieurs mois.

D’autre part, face à l’urgence de la situation climatique qui impose la réduction des émissions des gaz à effet de serre, les prix des quotas CO2 risquent d’augmenter à nouveau prochainement.

Enfin, les prix de l’électricité vont augmenter en raison du mécanisme de calcul du TRV qui s’appuie sur les évolutions du marché sur 2 ans. Les augmentations actuelles vont se refléter dans les évolutions tarifaires sur les 2 prochaines années.

 

Finalement, que faire face à ces hausses ?

 

Face à cette situation inédite, les particuliers sont fortement exposés à ces évolutions brutales des tarifs. Pour ne pas subir ces hausses, il est essentiel de se renseigner et de faire les bons choix par rapport à ces besoins.

Cela est d’autant plus vrai avec la multiplication récente des offres personnalisées pour s’adapter aux habitudes de consommation de chacun. 

Lite propose son bilan d’optimisation tarifaire, afin de permettre à chacun d’identifier l’offre la plus avantageuse par rapports à ses usages. Lite analyse la consommation grâce aux données des compteurs communicants et compare toutes les offres du marché en tout indépendance grâce à son offre innovante. 

 

Sur le même sujet :
Le grand retour des heures creuses

Le grand retour des heures creuses

📢 L’option Heures Pleines / Heures Creuses (HPHC) est devenue plus facile à rentabiliser qu’auparavant ! Oui, nous avons souvent remis en question la rentabilité des heures creuses. Mais le marché de l’électricité est particulièrement complexe et mouvant. Cette...

Lite for Ukraine : le manifeste

La sobriété énergétique est devenue une arme de paix. Et plus que jamais, c’est aux citoyens de s’en emparer en se mobilisant, tous ensemble. Faire une machine à laver, se chauffer, allumer son four pour faire une tarte... Tous les jours, nous consommons de...

Vérifiez la rentabilité de votre abonnement, ajustez vos options et identifiez les sur-consommations en 3 clics.